mardi, novembre 11, 2008

Mordante réponse

Hum... Je n'ai rien à te répondre à ce sujet, tu m'accordes trop d'importance si je ne suis qu'une ''Conne fouteuse de merde''. Tu es super Man, l'homme le plus fort, le plus beau, le plus intelligent. Reste en persuadé, tu iras loins ( bien sur cette phrase est ironique )
Sache que je n'ai rien perdu, étant donner que je suis resté fidèle à mon copain. nous sommes toujours ensemble à l'heure actuelle et très heureux.
En revanche le grand perdant de l'histoire c'est toi car, lorsque l'on fait pleurer ''celle qu'on aime'' on perd forcement quelque chose. Laetitia est une fille entière qui n'arrive pas a cacher ses émotions, et c'est ce qui me plait chez elle. Je ne suis pas sur qu'elle est cru en ton baratin de '' je vais tester Chlo", quel avantage aurai-elle eu a en tirer? De plus ses larmes et sa tristesse, au lendemain de cette ''soirée", on parlé pour elle. Malheureusement je pense que tu as aussi oublié que j'ai aussi parlé à Doudaï, qui affichait le même septisime à ton égare que moi.
Pour finir et clore le sujet, cette hisoire avec Jean ne te regarde ABSOLUMENT pas, à force de te méler de se qui ne te regarde pas tu risques de voir bcp de personne ne plus te parler.

Cependant, je te souhaite beaucoup de réussite dans ta vie, profesionnelle comme amoureuse, et ne t'en veux pas de m'avoir insulté ou colporter des rumeurs à mon égars, je suis bien au dessus de sa. Tu n'es pas un ami proche, tout juste un collège de travail durant une seul et unique semaine. Se que tu peux penser de moi m'importe peu.Tu n'es qu'un jeune chien fou blaisé qui a voulu jouer à des jeux de grand.

P.S: la prochaine fois, SI tu me reponds, essaye de mettre des points à la fin de chaque phrase, de corriger ton orthographe et de soigner ta syntaxe car tu es ILLISIBLE.

mercredi, octobre 15, 2008


HAHHAAA comme je me la pète :p

samedi, octobre 11, 2008

Flippe in the Wood

En Sarkozy le paysage est beau rempli d’oiseau et d’écureuil. Cependant une rumeur gronde. L’agitation gagne les bosquets et les fourrés. Selon les canards, le haut de la chaîne alimentaire, trop gourmand aurait abusé du buffet. Les requins et autres tigres auraient fait razzia sur les réserves de noisette. Du coût, pour éviter le beurre de cacahuète, le roi de la forêt a décidé de prendre au pauvre pour donner au riche. C’est Robin de la buchette qui doit faire des bonds dans ses collants moulants. En effet les noisettes, durement récoltées, pourraient être prises pour combler la dent creuse des carnivores. Dans un élan de bon sens Prince Nicolas n’a pas voulu créer de désordre au sein des maillons de la chaîne. Au lieu de prendre au pauvre il prend au très pauvre. Désolé le plancton.
A l’heure ou je vous parle la forêt de Sarkwood flambe. Sa sent le moustache grillé et le poile roussi. De peur de se faire plumer, même les oiseaux, préfère quittaient le nid, sans parachute. C’est sauve qui peut dans les terriers. Le paysage en papier mâché du conte de fée brûle, malheureusement se n’est pas pour cuire le sanglier du buffet de fin.

vendredi, septembre 19, 2008

j'ai découvert un très très bon groupe hier soir au Pink ( nouvellement rabaptisé <<>>) J'adore ces types ! une petite vidéo pour vous les montrer. ( soyez indulgent mon téléphone ne fais de super vidéo).






et si vous voulez les voir en concert :
http://www.myspace.com/noahidy ou encore
http://www.noahidy.com/

C'est eux qui le dise

C’est vrai qu’il m’arrive de lire pas ma la presse et quelque fois on peut il lire des petites perles !
alors:




Dans la catégorie j’ai rien compris mais sa fait jolie dans le journal :
« Il faut créer un alter média global avec une marque ombrelle et une subsistance des antennes probablement. » (libération)

« une amibe a des comportement d’absorption ou de division qui que l’on retrouve chez une firme multinationale, et toute deux se laissent représenter par une forme patatoïde, mais la métaphore est vite épuisée tant les niveaux d’organisation et d’échanges sont différents." (malheureusement lu dans mon cours d’info com’)


Catégorie Rime : (lu dans Marianne)
[…]Bref, on déshabille Paul pour habiller Pierre, tout en achetant à l’oncle Sam […]


Catégorie intolérable :
Jean Marie Bigard s’exprime sur Europe 1 est commente les attentats du 11 septembre :
« C’est une démolition contrôlée, tous les spécialistes de la Terre sont d’accord là-dessus »
Dommage pour lui mais il n’as pas le physique de Marion Cotillard, la pilule va être dure a avaler pour les américains.
Quelques jours après il s’excuse publiquement : « Je demande pardon à tout le monde pour les propos que j’ai tenus. Je ne parlerai plus du 11 septembre. Je n’émettrai plus de doutes. »
Le message est claire : je n’en pense pas moins mais je ne peux pas le dire.

Lu lors des élections présidentielles :
« Ensemble tout est possible »

Patrick Devedjian au info :
« nous sommes comme des centurions de l’Evangile, nous irons où Il nous dira d’aller »


Catégorie insultes en tout genre:
Sur RTL, Aphatie interviewe Bernard Tapie. Le journaliste y va un peu fort avec Bernad est celui-ci sort de ses gonds :
« ça je n’en est rien a foutre. Moi je n’ai rien à cacher. Sa fait exactement 25 ans que vous me regardez le C*** pour savoir si j’ai un polype. »

Histoire folle : (lu dans Courrier international)
Muhammadu BalloMasaba, marié à ….86 femmes, fait de la résistance. Ce nigérian de 80 printemps a été sommé de renoncer à 82 de ses épouses par l’un des hauts dinitaires islamique du pays. Malgré le bannissement qui peser sur ses épaules, le jeune homme à quand même garder 4 femmes et a bien sur reconnu ses 170 enfants !!!!


Catégorie four tout:
Lu dans le figaro magasin dans un article relatant la croyance des américains en des forces divines tel que les fantômes et autres extraterrestres. L’article s’intitule : « L’Amérique à peur du noir. » S’il s’agit d’une allusion à Barack Obama, c’est d’un goût douteux.

Lu « je ne sais plus où » :
La Corse… tu l’aimes ou tu l’acquittes.

Slogan de mai 68 :
« Soyons réaliste demandons l’impossible »

jeudi, septembre 18, 2008

jeudi, septembre 11, 2008

La belle époque

IL FALLAIT Y PENSER ! Et, surtout, oser.
Durex n'a pas reculé ! Une fois encore, les Anglais ont tiré les premiers. Jusque-là, l'entreprise britannique, prospère à l'ère du sida, nous proposait des préservatifs classiques, avec réservoir, colorés, parfumés à la vanille, à la fraise ou à la banane - au choix. Des condoms « texturés » « nervurés », fins, très fins, renforcés, super lubrifiés, et même, depuis 2002, « à effet retardant ». Quand ce n'est pas du « Top gel », un lubrifiant à base d'eau « et, par conséquent, totalement inodore et incolore ».
Quelle époque ! Durex, rapporte le quotidien online québécois Matinternet, vient d'enrichir sa gamme d'un nouveau produit révolutionnaire : un gel spécialement destiné aux téléphones cellulaires à vibreur, lorsque ceux-ci sont utilisés comme substituts sexuels. Quelle belle époque ! Selon une étude récente menée par la firme, l'utilisation détournée du portable à des fins sexuelles est en effet beaucoup plus fréquente qu'on ne le pense, et pas forcément chez les communautés les plus portées sur des pratiques amoureuses - disons, pour ne vexer personne - relevées. Quelle formidable époque ! Une époque où la chair, décidément, est triste. Bon nombre de femmes à un âge où l'on peut éprouver quelque scrupule à le déclarer, mariées ou célibataires, en concubinage ou non, cadres, employées ou exerçant dans des professions libérales, auraient ainsi recours à l'option vibreur de leur téléphone portable pour prendre leur pied. Sans s'encombrer de la présence d'un partenaire. Qu'il soit au sommet de ses moyens ou victime de pannes récurrentes. Conscient de cette réalité, Durex (acronyme de Durability Reliability Excellence, « Durabilité Sécurité Excellence », en français) propose donc un produit étudié exprès pour ne pas détériorer l'appareil, ce qui peut arriver avec d'autres lubrifiants. Élaboré en partenariat avec les équipes techniques du célèbre fabricant finlandais de téléphone mobile Nokia, le nouveau lubrifiant, vendu 10 dollars le paquet de dix, garantit une utilisation intime répétée de l'appareil sans risque d'altération du mécanisme. On n'arrête pas le progrès. Encore moins la formidable époque que nous vivons !
d'ailleurs si vous voulez acheter vos capote sur internet c'est désormé possible via www.lacapote.fr

mercredi, septembre 10, 2008

La marmotte elle emballe sa copine dans le papier d'alu



Comme l'explique MAcLuhan dans son livre <<>> le nazisme existe parce que la radio a été créée. Si on part de ce principe est que l'on étends sa pensée: si les marmottes touchent aujourd'hui le RSA c'est à cause des vaches violettes ?

sincèrement vous pensez vraiment que si les Marmottes ont pris les armes c'est à cause d'un morceau d'alu qui a disparu des plaquette de chocolat ?

non l'affaire est bien plus grave. Elle relève même de l'affaire d'état. En effet si elles ont décidé de sortir leur Bazouk et leur Kalach du terrier, c'est à cause d'une obscure histoire de marmite Helvétique.....

En effet ce qui fait trembler dans les terrier et dresser le poile de plus d'un rongeur c'est que le plat de prédilection du restaurant Hôtel "Le mont Rouge" dans le Haute-Nantez (Suisse) est pour le moins surprenant: il s'agit d'un plat de marmotte. Le restaurateur a décidé de mettre sur sa carte la petite bête à fourrure. Le restaurateur précise, toute fois, que le mès n'est pas fait pour les néophytes puisque la marmotte reste une viande au goût puissant. Quoi qu'il en sois il trouve quand même des amateurs car il "écoule" douze à vingt marmottes chaque année.

Après la dégustation de chien, de chat, de rat pourquoi pas de la marmotte ?

Enfin armez-vous de patience car la préparation d'un "Margou" (ragoût de marmotte :) est relativement long. Il faut dépecer l'animal, le faire tremper dans du lait pendant 24 heures, rincer, laisser reposer 24h de plus. nettoyer à l'eau claire la bestiole. faire cuire pendant 13 heures à petit feu avec des légumes ! et même après un tel traitement elle s'en encore le bouc ! c'est complètement FOuuuuuu.

Sincèrement je crois que je vais rester au chocolat au lait moi !